mardi , 22 janvier 2019
Dernières nouvelles

En Europe, seuls 35 % de nos déchets électroniques sont recyclés

Selon un rapport publié conjointement par les Nations Unies et Interpol, seulement un peu plus d’un tiers des déchets électroniques européens trouvent leur chemin vers la filière de recyclage supposée les accueillir. Tout le reste est improprement traité, jeté ou disparaît tout simplement sans explication officielle.

Déchets électroniques

En 2012, les 28 pays de l’UE, la Norvège et la Suisse ont produit 9,45 millions de tonnes de déchets électroniques, dont seulement 35 % (3,3 millions de tonnes) ont fini proprement recyclés. Le reste, qui a bien souvent mystérieusement disparu des registres, fait l’objet d’estimations.

Sur la base de leur enquête, les Nations Unies et Interpol avancent qu’environ 3,15 millions de tonnes d’appareils ont été recyclées sans égard pour les normes existantes, tandis que 750 000 tonnes auraient juste été désossées pour récupérer les éléments de valeur (moteurs, câbles, métaux précieux). En parallèle, 750 000 autres tonnes auraient tout simplement fini à la poubelle. Quant au 1,5 million de tonnes restant, il aurait été expédié sur un autre continent…

En Europe, le niveau de soin accordé au recyclage est extrêmement hétérogène. D’un côté, il y a deux vrais bons élèves : la Suède, championne incontestable, et la Norvège. En 2012, la première est parvenue à recycler 85 % de ses appareils électroniques dans le respect des règles existantes. De l’autre, il y a une poignée de (très) mauvais élèves. Que ce soit en Roumanie, en Espagne ou à Chypre, moins de 20 % des produits électroniques ont fini proprement recyclés, tandis qu’environ 60 % ont disparu “dans la nature”.

A propos de Stephan Delbart

Technicien de formation et photographe passionné.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.